Lucidité

Publié le par lalige

Des clochards, des sans abris, des pauvres gens, meurent la nuit de froid. Christine Boutin, la ministre du logement envisage d’obliger, de contraindre ces personnes à accepter un hébergement la nuit dans des centres. Protestation des intéressés eux mêmes qui décrivent ces centres comme des lieux inhospitaliers qu’ils préfèrent fuir. Plutôt le bois de Vincennes ou la rue que ces centres de merde. 
Sarkozy tente de soutenir sa ministre : ils manquent de lucidité, dit-il, ces gens qui refusent l’hébergement la nuit.


Il me semble que c’est le président qui n’est pas lucide. Cette certitude du Président d’avoir raison contre des petites gens me glace.

Commenter cet article

lalige 01/12/2008 01:07

comment faut-il faire ? je n'en sais rien
j'aurais aimé simplement que le Président soit moins arrogant, moins sur de lui à propos de ces citoyens exclus. Poser, en remuant les mains fébrilement, la question de leur lucidité m'a paru indigne et insultant. Christine Boutin a lancé une reflexion : "qu'on les oblige". Elle aurait pu aller au bois de Vincennes (sans la télé) pour les entendre.

Marie 30/11/2008 17:24

Il a dit aussi qu'il était indispensable de respecter la dignité humaine et si ces gens ne veulent pas d'abris tels qu'on leur "offre", tant pis ! ... Je sais qu'ils ne veulent pas de palace non plus et comment faut-il faire ? moins de condescendance assurément serait bénéfique.