Visite de courtoisie

Publié le par lalige


L’autre samedi, j’ai du attendre une bonne heure devant la Tête au Carré de Nice. Nous étions environ vingt familles à attendre une quarantaine d’étudiants qui venaient de Zürich à Nice. Avec Paule nous avons papoté (genre : que faire à manger à nos étudiants ?) et il faut le dire, bien rigolé. Paule, qui m'avait trouvée drôle, souhaitait qu’on se revoit et elle m’a invitée cet après midi chez elle.

 

 

Rarement dans ma longue vie je me suis autant ennuyée que lors de cette visite. Elle a parlé sans arrêt, elle m’a soulée, raconté sa longue vie (81 ans) qui se décline en deux périodes :

Période faste : « Avant j’étais riche, regardez les belles robes que j’avais (elle ouvre son armoire pour me convaincre) regardez les parfums que je m’achetais (les flacons sont vides mais c’est un bon souvenir pour elle) regardez le beau manteau de fourrure et voyez mon dessus de lit pour l’hiver »  C’est une soie noire moirée, naphtalinée et richement brodée de fleurs et d’oiseaux façon mauvais goût.

Période actuelle : je n’ai plus le sou, j’ai donné sans compter à un fils qui … elle raconte son drame (photo du fils qui aime bien sa maman), c’est tragique.

Et puis elle se tourne vers moi : « je vous ai tout dit et vous maintenant, racontez moi »

« Vous m’avez parlé, en effet, mais je ne vous ai rien demandé »

Malaise …

Avant de me laisser partir à l’air libre, elle m’a demandé le nom de médicaments pour sa sècheresse vulvaire …Consultation à l’œil pour sa vulve … J’ai pensé « arsenic » mais dans un dernier effort de courtoisie j’ai proposé une bricole inoffensive et  inefficace, probablement.

De retour à la maison fou rire avec Rémi en jouant à la crapette.  

La journée avait pourtant bien commencé car je suis allée à la Fac de lettres de Nice, inscrite en licence de philo, j’ai eu mon premier cours par le professeur Paul Antoine Miquel : d’ou vient l’idée de la nature ?

Magnifique

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

penelope 23/10/2009 10:33


I have just read your latest blog, with much pleasure! As with your prior blog (the little train and it's management team)I smiled several times and even chuckled aloud. Of course, we English are
world famous for our British sense of humour . . . and so you should accept as a huge compliment my comment that your blog(s) is (are) really very funny. Actually (one of our English/French 'false
friends' = 'faux amis') I think your humour is rather English! Often, typically 'French' humour eludes me. This is not due, solely, to the problem of language; in addition, for my (refined) English
taste, French humour can be too explicit (ie physical, basic, sexual) and is often graphic, whereas we English rely on language.

Penelope


*eMira 16/10/2009 18:03


J'aimerais savoir si PAM est passionnant. Je pense que oui parce que tu as disparu de tes lignes ...


lalige 01/10/2009 18:40


pas forcement, ma meilleure amie à Nice a septante sept ans et c'est un plaisir d'être avec elle.
octo-génant c'est excellent comme "mot valise"


*eMira 01/10/2009 17:12


Une évidence à te lire, on se trouve en meilleure compagnie avec des jeunes plutôt qu'avec des octo-génants ...