la ballade de l’impossible.

Publié le par lalige

Naoko aime Kizuki mais il est impuissant et se suicide. Le suivant s’appelle Watanabe. Il retrouve Naoko amie d’enfance, et tous les deux fêtent l’anniversaire de Naoko et - est ce le saké ? - ils ont une relation sexuelle. Naoko déprime, fuit et se réfugie dans un endroit magnifique et vaguement mystérieux genre hopital psy mais ça ne se voit pas du tout. Nul soignant n’est vu. Elle partage sa chambre avec une femme plus agée qui semble chargée de la surveiller. Watanabe y retrouve Naoko dépressive qui lui demande d’attendre. Printemps, été, automne , hiver, des paysages superbes dans lesquels le cinéaste nous ballade gentiment, mais Naoko se suicide.

 

"L’impossible rapport sexuel" aurait été un meilleur titre que "la ballade de l’impossible".

 

Bref, je n’ai pas vraiment aimé, alors que le roman est paraît-il formidable.La-Ballade-de-l-Impossible.jpg

Publié dans films DVD etc

Commenter cet article

*eMira 26/05/2011 17:26


Donc je ne lirai que le livre, je fais confiance à ma représentation mentale. D'ailleurs les films adaptés de romans me déçoivent souvent.