Copie conforme

Publié le par lalige

Film de Kiarostami (Iranien)

Un beau film, soporifique aussi, mais magnifique quand même. Il faut simplement aimer les marivaudages amers sur la vie amoureuse et ne pas craindre d’entendre, une fois de plus, une femme se plaindre de son mari. Et voir, une fois de plus, un mari froid comme le marbre devant sa femme qui aimerait tant recoller les morceaux cassés …

Le pitch est simple : au départ, une femme drague un homme, brillant conférencier qui sait jongler avec les catégorie du vrai et du faux. Donc un jeune couple.Au milieu du film, on apprends que c’est un vieux couple usé par 15 ans de malentendus. Il faut aimer entendre des souvenirs ...
À la fin, c’est fini…

L’Italie offre un décor frais au film avec des sculptures dont un critique d’art (le mari) et son épouse (marchande d’œuvres d’art authentique ou de copies) parlent mais que l’on ne nous montre pas. Le mot perversion est-il, dans ce cas, adéquat ?



MV5BMjE0Mjg3NzE3MF5BMl5BanBnXkFtZTcwMzg3MDE1Mw--._V1._CR448.jpg

Dans quel village, auprès de quelle fontaine, le couple a-t-il  passé sa nuit de Noces il y a 15 ans ? Quelle statue était là ...

Publié dans films DVD etc

Commenter cet article