la vieille dame et un grand méchant loup

Publié le par lalige

Une leçon d’une vieille dame

J’écris avec précautions à une vieille dame Eva W. en lui demandant des papiers d’un procès qu’elle a gagné contre un grand méchant homme dans une affaire immobilière. J’ai besoin de ces papiers car le grand méchant homme m’assigne à mon tour, à comparaître au Tribunal de Grande Instance de Nice en alléguant une faute de ma part pour la même affaire immobilière. Il espère que je vais être condamnée à lui verser la coquette somme de 1.307.063,50 euros.

 J’aime bien les cinquante centimes d'euro dans ce contexte sordide …

J’écris donc … puis je téléphone à Eva.

- Ah, Madame Élisabeth, j’ai votre lettre sous les yeux. Que voulez vous ?
- Avez vous encore le souvenir de ce mauvais procès ?
- Non, j’ai 99 ans et je n’ai aucun mauvais souvenir. C’est un privilège de l’âge, d’oublier les mauvais souvenirs.

Nous parlons alors de la pluie et du beau temps et j’admire cette grande dame qui parle avec vivacité de Metz et d’Antibes, sa retraite actuelle. 

Je suis un peu dépitée qu’elle n’ait pas de pièces à me donner mais heureuse de la savoir si bien vivante à 99 ans.
Je vais me débrouiller autrement.
Merci Eva pour cette petite leçon de joie de vivre

Publié dans la joie de vivre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lalige 20/07/2008 20:44

bien sur je vais aller la voir
merci de votre sollicitude
quelle est votre adresse mail, Marie ?

Marie 20/07/2008 20:21

Peut-être un ami avocat serait utile, encore faut-il en avoir un ! ce n'est pas une petite somme et s'il me fallait la payer, 99 ans ne me suffiraient pas !
Elle n'a plus le souvenir mais elle a peut-être encore les papiers ... l'aider à chercher sur place, une petite visite lui ferait certainement plaisir.