Médecine chinoise.

Publié le par lalige



J’ai eu un long voyage en train. Il m’a fallu plus de temps pour aller en train en Charente Maritimes voir ma fille Eve, que pour aller en avion à Dubaï voir mon fils Rémi.
Mais la vie est pleine d’imprévus. Ma voisine étudiait le corps humain représenté par ses méridiens. C’était une sorte de une carte de géographie, un savoir chinois . Je suis curieuse et j’ai conversé avec ma voisine. Elle m’expliquait avec gentillesse,foi et certitude ce qui m’a semblé, en fait, d’une très  grande poésie.
J’ai pris des notes.
Le QI (chi) du foie lutte contre le vent
Le QI (chi) du rein lutte contre le froid
Le QI (chi) de la rate lutte contre l’humidité
Le QI (chi) du cœur lutte contre la chaleur et le feu
Le QI (chi) du poumon lutte contre la sécheresse

Elle commentait avec enthousiasme les méridiens.
Au niveau de la tête, les points, qu'on appelle "fenêtres du ciel", agissent sur les organes sensoriels, les muqueuses respiratoires, digestives et auriculaires
Rien de trop ...
Une attaque de vent froid pervers …
J’ai zappé en regardant la magnifique illustration chinoise.
C’est tellement beau que j’aurais presque envie d’y croire …

J'aime bien ce qui est énigmatique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article