La lune et la flamme olympique (texte de J.P.Nallet)

Publié le par lalige

Quel rapport entre la Lune et la flamme olympique ?
 
Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong & Buzz Aldrin sont les premiers à piétiner la Lune. Préparons nous à un 40° anniversaire plein de commémorations larmoyantes et de discours sur les progrès de l'humanité !
Dans le module d'alunissage, un ordinateur de marque IBM devait permettre un alunissage automatique. Mais peu avant l'alunissage, cette machine, comme un vulgaire sapin de Noël, allume de désespoir tous ses voyants rouges, et l'alunissage a été piloté à la main.
Explication officielle d'IBM : nous ne savions pas qu'il y aurait tant de données à traiter !
S'il y a un lieu où le nombre de données à traiter est bien connu, c'est un module lunaire !
Mais le plus drôle, dans le genre navrant, c'est l'aveuglement des adorateurs d'IBM, qui répondaient à mes sarcasmes :
    "C'est déjà bien beau que cet ordinateur les ait amenés jusque là !"
Comme des freins qui lâchent juste avant l'obstacle...
 
En 1996 les jeux olympiques (quelle sanction pour avoir omis les majuscules ?) ont lieu à Atlanta. La société IBM est chargée de la gestion et de la diffusion des résultats.
Résultat : un immense cafouillage.
Explication officielle d'IBM : nous ne savions pas qu'il y aurait tant de données à traiter !
S'il un nombre de données à traiter bien connu, c'est le nombre des résultats des épreuves olympiques !
 
Par parenthèse, ces jeux laissèrent en général un souvenir de cafouillage, avec par exemple des transports aberrants des athlètes, logés loin des lieux des épreuves.
Quand on demandait aux athlètes quel était leur meilleur souvenir en matière de jeux olympiques, ils répondaient avec une belle unanimité : 1992 à Barcelone.
Comme quoi, les réputations...
 
Les jeux olympiques ont été relancés par le baron Pierre de Coubertin, raciste, colonialiste fanatique, misogyne et dont Hitler a appuyé sa demande de prix Nobel.
Quant à Juan Antonio Samaranch Torello, marquis de Samaranch, il participait au gouvernement de Franco quand il est devenu président du comité national olympique.
Parmi les sponsors officiels de la flamme olympique, on compte de grands bienfaiteurs qui ont beaucoup oeuvré pour le progrès de l'humanité comme Coca-Cola, McDonald's et Nike.
Mais il y a un cas qui m'intéresse particulièrement.
C'est Lenovo, entreprise chinoise d'informatique, qui a racheté la branche PC d'IBM quand ce dernier a renoncé à comprendre quoi que ce soit à la micro-informatique. Par exemple ils ont fait développer leur système OS2 par leur concurrent Microsoft ! Le résultat fut une petite merveille de système multi-tâches préemptif, avec d'excellentes performances. IBM n'avait pas compris que le rôle des systèmes est d'obliger les clients à acheter tous les 2 ans des ordinateurs 10 fois plus puissants pour faire la même chose de façon bien plus compliquée, Windows Vista en est un bon exemple.
 
Mais je digresse...
Lenovo donc a dépensé des fortunes pour faire dessiner la flamme olympique par Yao Yinjia, un de leurs meilleurs designers.
Quelle déception que le monde entier ne soit pas ébloui par les talents de Lenovo, et s'attache à des mensonges éhontés comme le prétendu malheur des Tibétains.
Par parenthèse je me demande s'il ne s'agit pas d'un coup de maître des chinois : après une vague promesse de dialogue avec le Dalaï Lama, ils auront les mains libres pour les jeux olympiques et la répression au Tibet. La même promesse faite avant les manifestations ne leur aurait rien rapporté.
 
Revenons à Lenovo.
Le contrat de sponsoring confie à Lenovo la responsabilité de l'infrastructure technologique des jeux avec la fourniture de 12 000 ordinateurs ThinkPad qui serviront à gérer l'ensemble de l'événement.
Lenovo a racheté à IBM non seulement la technique des PC, mais le galimatias : dénommer des ordinateurs "Think quelque chose" est du plus haut comique, dans le genre bouffissure prétentieuse !
 
J'observerai la suite des événements avec attention (pas "la plus grande attention", j'ai quand même d'autres choses dans ma petite vie) : est-ce que Lenovo a aussi racheté la suffisance incompétente d'IBM ?
 
Évidemment, tout ceci en attendant les jeux olympiques de Londres, qui s'annoncent bien : aux dernières nouvelles, les devis avaient été multipliés par 4 depuis que Londres a obtenu les jeux olympiques !
Pour une fois, j'ai remercié les Britanniques !
 
En attendant la suite !
:-) :-) :-) Jean-Pierre NALLET

PS : je remercie mon cousin de son aimable autorisation pour mettre ce texte dans mon blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

r 20/05/2008 22:21

je vois qu'on blogue a peu pres avec la meme frequence

Marie 02/05/2008 18:24

Quand je me suis levée la nuit du 21 juillet 1969 (ce qui m'a valu des moqueries) pour regarder l'alunissage en direct à la télévision, je n'ai pas pensé aux célébrations de l'évènement dans les années futures ... est-ce à célébrer réellement ?